Actualités

Les derniers messages de mon compte Instagram :

Février 2024.

En ce moment, je bouge beaucoup. Les déplacements s’enchaînent, soit pour des ateliers d’écriture, soit pour des rencontres ponctuelles, surtout autour de prix pour lesquels un de mes livres est sélectionné.

À chaque fois, j’ai un peu d’hésitation avant de bouger, de reprendre RER, train, ou voiture. Des heures dans les transports. Tout ça pour quoi ? me demande-je dans la brume des matins frisquets. Mais à chaque fois, ou presque, la réponse est là, évidente. Parce que lorsque je suis avec les élèves, quelque chose se passe. On est ensemble, et c’est important, je crois. Parler de création, de passion, de choix. De vie.

La plupart du temps, disons. Parfois, ça résiste. Ricanements, agitation, bref, on n’est pas en phase, et ça me met en rogne.

C’est un drôle d’existence, celle d’auteur/autrice. Il y a un double mouvement : une phase d’ouverture au monde, je parle de ce qui fait ma vie, je parle de ce qui créé l’envie d’écrire, le mouvement et le geste, la réflexion et le contexte. J’écoute les gens, je les observe, j’engrange tout ça. Pleine insertion dans le flux de la société. Rires et conversations.

Et il y a un deuxième mouvement, tout aussi indispensable : se replier sur soi, se créer un cocon et un univers suffisamment vaste pour qu’il puisse contenir mes personnages. Écouter le temps qui se dilue au rythme de mes pensées, laisser mûrir, grandir. Peser chaque mot, chaque réaction, chaque silence.

On a beau faire tous les efforts qu’on peut, parfois les deux mondes ont du mal à se juxtaposer. On voudrait rester dans la tiédeur du lit romanesque, oublier le bruit et la fureur de l’extérieur. Mais en même temps, ce bruit et cette fureur sont essentiels pour donner de la chair aux personnages.

Et je repars dans une école, un collège, le sourire au cœur et la certitude que oui, c’est important…

Pour me rencontrer, voyez l’agenda !

Et tiens, regardez ce petit reportage récemment diffusé sur le JT de France 3 :

Alors pour la première partie de 2024 :

  • début janvier, un nouveau tome pour Tonnerre de mammouth : Zinzins les humains
  • en mars, la suite de L’Académie des génies : Un prisonnier en cavale
  • en mai, une nouvelle série qui démarre
  • et en juin, deux nouveautés qui vont dépoter
Cliquez sur le calendrier pour voir les prochaines rencontres prévues.

error: Content is protected !!