Vous vous sentez seul

  • Autrice : Pascale Perrier
  • Editeur : La Martinière Jeunesse
  • Collection: Oxygène
  • Publication: 2001
  • 196 pages
  • Niveau de lecture : A partir de 10 ans

Un livre bourré de conseils pour mieux vivre sa solitude… et dédramatiser : la solitude a des aspects positifs !

L’auteur s’adresse aux collégiens : « A votre âge, les bouleversements physiques et psychologiques dus à la puberté engendrent une solitude particulière. Vous vivez une période durant laquelle vous vous sentez parfois mal dans votre peau. Les complexes se multiplient et ont une influence sur votre façon d’agir. C’est bien normal : il faut du temps pour vous habituer à ce que vous devenez ! »

Par exemple, explique Pascale Perrier, comment remplacer les câlins (qui sont pour les bébés) lorsque l’on veut manifester de l’affection à ses parents ? comment vaincre sa timidité pour rejoindre la bande de copains qui vous attire tant ?

Patiemment, l’auteur établit le diagnostic puis propose des solutions, des idées pour vaincre la solitude. Le ton est juste, les propositions raisonnables mais pas démagogiques. Ce guide pourrait être un précieux allié pour les ados atteints de vague à l’âme. (Paru, l’actualité du livre)

Pendant l’adolescence, quoi de plus difficile à vivre que la solitude ? C’est en observant les jeunes autour de moi, que m’est venue l’idée de ce livre. Parce que le sentiment de solitude transforme se transforme rapidement en vague à l’âme, il m’a semblé utile et intéressant de clarifier le problème. Avant que la situation ne se dégrade trop.

La solitude, qu’est-ce que c’est exactement ? Quelles en sont les caractéristiques ? Sous quelles formes, parfois très différentes, la retrouve-t-on ?

Accepter sa solitude, c’est se délivrer de la peur des autres, c’est accepter de ne pas être en permanence sous la coupe d’un groupe qui protège, d’une autre personnalité qui envahit. Accepter sa solitude, c’est s’accepter, comprendre qui on est.

Traduction aux États-Unis

Traduction au Danemark